SOCIETAL(E): Relatif à une certaine société, à ses valeurs et à ses institutions. La finalité d'un groupe (la société humaine) au travers de son épanouissement conditionne réciproquement l'épanouissement de chacun des individus composant le groupe.
 

| Analyses et Propositions | Alternative écosociétale | Plan des sites | Sites amis |

forum | network | ACS | e-dons | Mada énergie | Bulletins | Documentations |


 

 

 

To translate each page of this web site in english or german,
please clik on the flag



L'Association de Coopération Sociétale (A.C.S.) est créée en date du 1 er juillet 2005


Notre hypothèse est que le capitalisme ultra-libéral, système totalement destructeur de l'homme et de la planète car il a échappé à toute régulation, vit ses dernières années: 95% des échanges monétaires sont spéculatifs, seuls 5% correspondent à des échanges commerciaux.

Il ne s'agit nullement de notre part d'une remise en cause de l'entreprenariat et de la production de biens et de services nécessaires au fonctionnement de la société et apporteurs de confort et de progrès, ce qui nous semble être un objectif souhaitable pour l'humanité, mais de remise en cause de la "consommation exacerbée" , celle dont personne n'a besoin mais qui trouve une soi-disant justification au motif de la création d'emploi alors qu'il s'agit d'augmenter les profits et le "territoire".

Crise seulement financière ou crise beaucoup plus destructrice compte tenu des "impasses" et notamment énergétique ( voir à ce sujet l'article "Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas..." ) ? .. l'avenir nous le dira. Les "rustines" ne permettront pas d'éviter son éclatement, une crise majeure imposera de le remettre en question avec de nouvelles solutions.

L' alternative complète au système économique et monétaire actuel que nous proposons est issu d'une question: quel système monétaire, économique et social mettrions nous en place si nous en avions le pouvoir ou si nous avions à conseiller les dirigeants ?
Cette proposition, "l'Eco-sociétalisme", est présentée sous forme d’un modèle/description qui pourrait (peut-être) inspirer les instances dirigeantes lorsqu’elles devront remettre à plat le système actuel, puisqu'un système économique, quel qu'il soit, ne peut fonctionner indépendamment à une échelle trop restreinte. Il est nécessaire que la zone englobante soit au moins relativement autonome en ce qui concerne la production de biens et de services, et, si elle ne l'est pas, qu'elle soit capable d'exporter ce que d'autres ne peuvent ou ne savent pas produire.

En attendant, nous avons décidé de commencer par la création de l'Association de Coopération Sociétale dont l'objet statutaire est donc:
- de permettre les échanges entre des personnes de sensibilité sociétaliste.
- de soutenir moralement ou financièrement des projets sociétaux.
- et plus généralement d'effectuer toutes opérations pouvant se rattacher à l'objet ci-dessus défini.

A ce jour (décembre 2006) , les premières actions "pratiques" de l'Association de Coopération Sociétale sont les suivantes.

1 - Création d'un collectif , le Collectif Mada-Energie et actions sur le terrain

Vous trouverez toutes les informations qui concernent ce collectif dans la section "Mada" de ce site

2 - Aide à la création d'un démonstrateur écosociétal ( http://www.e-dons.org )

Malgré la difficulté d'envisager la coexistence du système capitaliste (ultra) libéral et de l'écosociétalisme au sein d'une même zone géographique , et bien que limitée dans son application du fait qu'il doit avoir "un pied dans le système mondial" nous avons décidé d'aider à la création d'un "démonstrateur" auquel les concepteurs canadiens ont assigné au moins quatre buts:

  • montrer qu'il existe des femmes et des hommes qui ont envie de vivre et produire "autrement"
  • montrer qu'il existe des femmes et des hommes qui sont prêt à s'investir et à partager volontairement.
  • montrer par l'exemple qu'un système économique différent du capitalisme et du communisme est possible
  • permettre éventuellement de regrouper les SEListes autour d'un projet commun

Au départ ce sera surement une goutte d'eau mais l'idée est que chacun augmente régulièrement son pourcentage de fonctionnement "écosociétal" par rapport à son activité dans la "société libérale", en basculant progressivement du capitalisme au sociétalisme, en mettant en oeuvre des notions de solidarité, de partage, d'optimisation des moyens de chacun au profit de tous les participants.

Ce démonstrateur qui réunira (nous l'espérons) de nombreux acteurs, personnes physiques et morales, verra sans doute le jour début 2007


Explications

1 - Les membres (personnes physiques) de l'association sont celles qui estiment pouvoir soutenir moralement ou financièrement les projets sociétaux, et, dans ce dernier cas, par un engagement consistant à apporter trimestriellement à l'Association une partie de leurs revenus (1% à 3% sont suggérés). Cet apport trimestriel (appelé "ECOT") est fiscalement considéré comme un "don aux œuvres". Les dons et les cotisations sont éligibles au bénéfice de l'avantage fiscal concernant les œuvres d'intérêt général. (Déductibilité de 66 % des versements dans la limite de 20 % du revenu avec possibilité de report sur 5 ans).
La cotisation des personnes physiques est fixée à 12 euros par an, payable au prorata des mois à courir en cas d'adhésion en cours d'année. C'est cet "écot" qui va permettre à ACS de soutenir financièrement des projets sociétaux. On peut donc dire que c'est un "impôt volontaire" à la "société sociétale" que nous tentons de former.
Les membres de l'ACS ne pourront évidement pas être bénéficiaires d'un soutien financier de la part de l'association.

2 - Les membres (personnes morales) de l'association sont les Associations, les Coopératives ou des Sociétés Commerciales dont l'objet permet de favoriser le développement du sociétalisme. L'acceptation de leur adhésion et le montant de leur cotisation sont déterminés par accord mutuel lors de chaque demande d'adhésion. Néanmoins, une association adhérente et recevant des dons s'engage à utiliser ceux ci pour 40% en "projets sociétaux " au choix du Conseil d'Administration de ACS (éventuellement en cofinancement de projets), et elle reversera à ACS, outre sa cotisation négociée, 10% des dons annuels reçus.




Pour éviter le risque d'avoir des documents comportant (même) de légères différences de formulation, les seuls documents "officiels" concernant l'Association de Coopération Sociétale sont ceux se trouvant sur le site aux adresses suivantes:

1 – Les statuts
2 – La Charte de Fonctionnement Interne
3 - Le Bulletin d'Adhésion membre actif (personne physique)
4 – L'Accord d'Adhésion d'une Personne Morale correspondant au "contrat" entre l'ACS et les éventuelles associations ou coopératives qui souhaiteraient nous rejoindre.
5 - Dépliant à diffuser "pdf" (140 ko) et Dépliant à diffuser "word" ( 100 ko)

Adresse de l'Association de Coopération Sociétale:
A.C.S.
Maison de la vie associative Lou Ligoures
Place Romée de Villeneuve
13090 - Aix en Provence

Parution au J.O.
Parue au J.O. N°33, sous le numéro 13-134 (page 3951) du 13 Août 2005

Banque
Crédit Coopératif Aix en Provence
150 ave G. Pompidou
BP 10325
13617 Aix en Provence

RIB: 42559 00038 21028249907 58

Au 10/09/2005
Président: André-Jacques Holbecq
Trésoriere: Nadia Mathelin
Secrétaire: Didier Talmone

Merci de nous rejoindre et de nous aider par vos dons