Si vous ne pouvez lire correctement ce document, rendez-vous sur http://www.societal.org/bulletin/octobre2008.htm ou http://www.societal.org/bulletin/octobre2008.pdf

 

Bulletin du sociétalisme N° 15 - octobre 2008

Dans la vie il y a deux catégories d'individus: ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi, et ceux qui imaginent le monde tel qu'il devrait être et se disent: pourquoi pas?
(George-Bernard Shaw)


Bonjour

Alors que la crise financière, initiée par les crédits subprime, n'a pas fini de montrer ses effets sur l'économie réelle, que le ministre du Budget, Eric Woerth, a reconnu lundi 13 octobre 2008 que le plan de recapitalisation des banques "augmentera la dette de l'Etat s'il est utilisé" le gouvernement, les commissaires européens et la BCE tentent toujours de nous culpabiliser avec la "dette publique".

Dans le livre " La dette publique, une affaire rentable" qui vient de paraître nous avons voulu revenir d'abord sur le sujet de la création monétaire, ensuite expliquer l'historique, les idées fausses et les raisons de "la dette" , pour finir par quelques pistes pour l'avenir.

Mais en plus, car nous pensons que c'est notre devoir, nous lançons une tentative d'initier un mouvement citoyen, français et si possible européen, "Pour que l'argent nous serve, au lieu de nous asservir" dont vous trouverez la présentation ci dessous et sur le site http://www.public-debt.org/ (et http://www.dettepublique.org/ )

Car, depuis 1973, c'est 1310 milliards d'euros que nous avons payés sans motif, au titre des intérêts sur la dette publique qui, malgré cela, ou plutôt à cause de cela, continue à augmenter chaque jour comme nous le montre le compteur sur la page d'accueil du site " public-debt "

Nous le savons par expérience : isolée, cette action sous forme de lettre restera ignorée ou évacuée poliment. Il est essentiel qu'elle arrive en nombre, régulièrement et de toute part sur le bureau des élus et personnalités - notamment de la presse - pour qu'elle ne soit pas traitée à la légère. Notre objectif est que les envois proviennent, nombreux, d'individus, d'associations, de groupes ou d'organismes citoyens. C'est le seul moyen pour que cette question, si importante pour l'avenir des Peuples, soit enfin connue d'eux et et qu'ils puissent la traiter.

Si la lecture de ce bulletin vous indispose, n'hésitez pas à vous désabonner par un simple clic en bas de cette page. Mais si vous pensez que certains de vos amis et connaissances peuvent être intéréssés, n'hésitez pas à leur transférer ce bulletin que vous recevez.

Sociétalement

A-J Holbecq et le Mouvement Sociétal

PS: tous les articles des bulletins et des sites sont évidemment en diffusion libre. Il n'y a aucun copyright sur ceux ci...


"La dette publique, une affaire rentable"

 

( http://www.societal.org/bulletin/livreDP2.png )

4° de couverture :
« Il faut réduire la dette! ». On crie à la faillite ! Tel un père qui demande instamment à ses enfants d'aller ranger leur chambre, notre gouvernement nous dit : « Assez de cette gabegie ! Il est temps de devenir sérieux, remettez vos prétentions sociales au tiroir, l'heure est au travail et aux économies ». Ce qu'on ne nous dit pas, c'est qu'il y a une quarantaine d'années, l'État français n'était pas endetté, à l’instar de la plupart des autres nations, d'ailleurs. En moins de quarante ans nous avons accumulé une dette colossale qui avoisine les 1200 milliards d'euros ! Pourquoi ? S'est-il produit quelque chose qui a fait que l’on ait soudain besoin de recourir à l'emprunt, alors qu'auparavant on se suffisait à nous-mêmes? Et si tel est le cas, qui en bénéficie vraiment ? Qui émet la monnaie ? André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder nous disent les vraies raisons de la dette et dénoncent les mécanismes destructeurs scrupuleusement occultés. Vulgarisateurs de la « chose économique », leur but est de permettre aux citoyens de « savoir », afin qu'ils ne se laissent pas impressionner par les épouvantails que l'on agite sous leur nez. Afin de comprendre surtout que nous avons tout pour relever l'immense défi humain et écologique de notre temps et que la dette et l'argent ne sont que « vrais-faux » problèmes.

Éditions Yves Michel
ISBN : 978 2 913492 56 1
Format : 12 x 22
Nb. Pages : 160
Prix : 12 €


POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR !

En cette période de crise financière et économique, le soutien des États aux banques risque d'aggraver la dette publique.

Bien sûr on peut se dire que tout cela nous dépasse, que l'on n'y peut rien à notre niveau... Détrompez vous ! Nous pouvons par notre action initier une solution rapide à cette crise, résoudre la question de la dette et nous donner les moyens de financer l'immense chantier à mettre en œuvre pour répondre aux défis écologiques et humains de notre temps.

Pure utopie pensez-vous?

Savez-vous que :

- Depuis 1971, plus aucune monnaie n'est liée à un étalon réel (or), ce qui la rend depuis totalement virtuelle

- En 1973, la France s'est légalement obligée d'emprunter sur les marchés financiers cette monnaie dont elle avait auparavant le pouvoir d'émission!

- Suite au Traité de Maastricht, toute l'Europe est dans la même situation, qui conduit les États à s'endetter pour obtenir, au prix fort, la monnaie immatérielle qu'ils pourraient créer eux-mêmes.

C'est ainsi plus de 1300 milliards d'euros d'intérets que nous avons payé depuis 1973, et cette "charge de la dette" ponctionne actuellement, sur nos impôts, près de 120 millions par jour.

Pendant ce temps, cette dette - le capital dû - s'est envolé à plus de 1250 milliards d'euros!

Les "élites" européennes ont volontairement abandonné notre droit de création monétaire, au profit exclusif d'une finance privée dont les excès et l'irresponsabilité sont aujourd'hui étalés au grand jour! Cette politique du "tout marché", appliquée à la fonction monétaire, est la cause première de la dette publique, avec son cortège de restrictions budgétaires, resserrement des aides sociales, recul du service public, etc. Alors disons "ça suffit ! "

Ensemble réclamons le retour du droit régalien de création monétaire au bénéfice de la collectivité! Aidez-nous dans notre action, en signant la pétition électronique, ainsi qu'en lisant et diffusant largement l'appel qui y est joint et que vous trouverez ci dessous

Rendez-vous sur http://www.dettepublique.org/

 

Voulez-vous nous soutenir dans la demande collective suivante ?

Nous demandons instamment aux pouvoirs politiques d'accéder aux demandes suivantes.



Au niveau de la zone euro:

1 - Pour tout ce qui concerne le financement des projets collectifs de l'eurozone - et en particulier pour financer la mutation qu'exige le défi écologique ainsi que le virage technologique pour pallier à l'épuisement de certaines ressources naturelles; pour financer la recherche, un enseignement ainsi qu'un système de santé de qualité gratuits et, en général, pour tout ce qui sera considéré démocratiquement comme nécessaire pour l'amélioration collective de la qualité de la vie de façon durable - la Banque Centrale Européenne (BCE) doit pouvoir être contrainte à une émission monétaire centrale, éventuellement sans échéance et sans intérêt, par décision des députés des pays de la zone euro du parlement européen sur demande soit de la commission, soit du conseil européen (c'est-à-dire les chefs d'Etat), soit des députés européens des pays de la zone euro.

2 - Les critères de Maastricht doivent être revus et permettre de soumettre au débat démocratique par exemple les propositions:

a) les budgets des États doivent être équilibrés en "fonctionnement" + "amortissements" par la fiscalité. Nul État de la zone euro ne devrait déroger à cette règle.

b) les États peuvent faire financer leurs équipements (budget d'investissements) par un appel à création monétaire sans intérêt de la BCE. Néanmoins, les députés de la zone euro du Parlement Européen devraient disposer, à la majorité simple, d'un droit de veto concernant une demande d'un État s'ils estiment que le projet n'est pas fondé ou qu'il contredit les orientations générales de la politique européenne.

c) les besoins d'investissements collectifs de l'eurozone doivent également pouvoir être financés par création monétaire sans intérêt de la BCE

Les statuts et la mission de la Banque Centrale Européenne doivent être revus en conséquence

Au niveau national :

A défaut de faire aboutir ce projet au niveau européen, d'opérer une reprise du droit collectif (national) d'émettre la monnaie, éventuellement par émission d'une monnaie complémentaire à l'euro , quitte à risquer une sortie de l'UE, non par anti européanisme mais pour se donner la possibilité de devenir le modèle qu'inspirera les autres Nations.



Si vous voulez soutenir cette proposition, nous vous proposons trois actions complémentaires:

1 - Votre soutien électronique à la demande collective précédente. Lorsque la liste sera suffisante, nous ferons parvenir celle ci à qui de droit, sous forme de pétition.

2 - L'envoi d'une lettre personnelle à votre député, sénateur, président du conseil général et régional, ou à ceux que vous connaissez, ainsi qu'aux grands partis et à la presse (téléchargement du modèle de lettre qu'il vous suffira de personnaliser, et nom et adresse de votre député et sénateur).

3 - Faire suivre ce message à vos collègues, amis et relations...

 


Lecture: ADAE

( http://www.societal.org/bulletin/couvadae.png )

Des fouilles archéologiques au Soudan révèlent une salle aux mystérieux symboles. De l'autre côté de la terre, de puissants intérêts obscurs s'entendent pour donner l'assaut final à l'humanité. Et entre les deux : Paul, le sceptique, Lucie, l'altermondialiste militante, Suzanne, l'archéologue, Ahmad, le dirigeant résistant d'une coopérative indonésienne, Georges et Luis, les journalistes écolos engagés décidés à faire pression sur l'OMC, Berryl, une artiste aborigène australienne à la tête d'un coup d'éclat...

Epoustouflant de rythme et de suspens, ce Da Vinci Code de l'altermondialisme met brillamment en scène les ingrédients planétaires d'une chasse au trésor doublée d'aventures humaines aux dimensions sociétales. Le sort de la planète est en Jeu. ADAE vous propose une vision globale de ces enjeux et des alternatives qui donneront jour au monde de demain.

Les auteurs : nouvelliste de SF, scénariste de BD, Bertrand Bouton est auteur d'une grande diversité d'écrits. Xavier Daniel, scientifique de formation, est peintre, plasticien, photographe.

Edition INTERKELTIA / Prix : 20 € TTC / Parution Octobre 2008 / ISBN: 978-2-35778-003-3

 

Et toujours...

http://wiki.societal.org/ , le wiki du sociétalisme remplace maintenant le "tiki du sociétalisme"

http://www.fauxmonnayeurs.org/ , le site dénonçant les "faux-monnayeurs" et approfondissant la création monétaire

http://forum.societal.org/ , le forum du Mouvement Sociétal