Réchauffement et catastrophes naturelles

___________________________________

Je ne vais certainement pas commencer à débattre sur une vérité scientifique ou non, car je sais très bien qu'une vérité scientifique n'est reconnue comme telle que jusqu'à preuve du contraire. Par contre, je suis beaucoup plus affirmatif en ce qui concerne le comportement à avoir face à cette réalité : dans le doute, on s'abstient par précaution.

Or, un ouragan en pleine Europe tempérée, les glissements de terrain du Pérou (1982), l'ouragan Andrew aux USA (1992), les inondations en Inde, puis en Chine (1997), le Venezuela et le Mozambique, les éboulements en Suisse, etc., ça fait un peu beaucoup.

L'IRM de Bruxelles vient de démontrer que l'année 1999, à l'échelle du globe, est la 21eme année consécutive avec une température annuelle supérieure à la valeur normale (0,7 degré en plus par rapport à la fin du 19ème). La NOAA (USA) montre que 1998 et 1999 sont les deux années les plus chaudes du siècle. Je ne les cite pas tous, mais on sait qu'il y a réchauffement (je sais que ce n'est pas la première fois dans l'histoire du monde, la dernière fois étant au 17ème, mais dans des proportions moindres).

La climatologie est une science qui a une particularité : les climatologues ont créé une structure unique en son genre qui regroupe près de 2000 chercheurs (rassemblés dans le GIEC). Or, ils expliquent clairement que la combustion du pétrole et du charbon est responsable d'un dérèglement du temps qui multiplient les événements extrêmes (ouragans, etc.), ce qui est différent de la théorie communément répétée de réchauffement uniforme. Leur dernier rapport (novembre 1999) explique clairement les changements prévisibles des ressources en eau, des écosystèmes, des forêts, de la productivité agricole, l'extension des maladies tropicales et le tout pour chaque partie du monde.

Je sais que personne n'en a parlé en France, mais je vous ferai remarquer que votre pays est étudié en large lui aussi : diminution de la couverture neigeuse en basse altitude, menaces sur les forêts landaises et méditéranéennes, virus transportés par les moustiques; on y voit même des cartes mesurant l'impact d'un doublement des émissions de gaz carbonique sur le régime des pluies selon les saisons, ce qui entraîne des déforestations.

Le troisième rapport du GIEC est prévu pour l'automne 2000 et il prévoit une description plus profonde pays par pays. Un travail unique en son genre qui sera peut-être enfin vulgarisé et diffusé, mais il faut dire que les alternatives proposées sont un peu trop révolutionnaires que pour ce faire : changer de stratégie de développement avec d'autres politiques financières, énergétiques et industrielles !

Alors moi je veux bien ne pas faire de catastrophisme, comme on l'a fait avant la vache folle, etc. Mais je rappelle qu'il y a eu deux sommets de la Terre, l'un à Rio en 1992 et l'autre à Kyoto en 1997. Ces deux sommets ont été une première exemplaire en matière de démocratie planétaire (cfr. Plate-forme Attac) et ont débouché sur des engagements précis, selon le seul principe à adopter dans ce genre de cas : la PRECAUTION. Mais évidemment rien n'est appliqué.

Alors oui, je sais, dans toute certitude il y a doute (Merleau-Ponty), mais alors il faut appliquer le raisonnement dans les deux sens. D'ailleurs, s'il y a bien un secteur qui l'applique, n'en déplaise à ceux qui prennent les financiers pour des cons, c'est celui de la finance : les compagnies d'assurance se mobilisent depuis des années pour que les gouvernements prennent des mesures immédiates pour réduire l'effet de serre, qui leur coûte chaque année des milliards de dollars; c'est que les catastrophes dites naturelles sont passées de 20 dans les années 50 à 80 dans les années 90 (soit un passage de 38 à 535 milliards pour les Cie d'assurance).

Alors voilà, je suis désolé d'appuyer sur le clou, mais j'arrêterai le jour où on diffusera de manière transparente ce que les chercheurs du monde entiers observent TOUS.

Arnaud Zacharie, le 23/03/00.

Pays émetteurs de CO2 :
- USA : 4.881.349 tonnes
- Chine : 3.667.982 tonnes
- Russie : 2.103.132 tonnes
- Japon : 1.093.470 tonnes
- Allemagne : 878.136 tonnes
- Inde : 679.440 tonnes
- Ukraine : 611.342 tonnes
- Royaume-Uni : 566.246 tonnes
- Canada : 409.862 tonnes
- Italie : 407.701 tonnes
- France : 362.076 tonnes